Olivier BOURDON / 06.09.69.39.71

La couleur nous métamorphose

10
Si vous êtes en train de faire des calculs dans un tableau Excel sans fin, apprenez que votre concentration sera bien meilleure si votre fond d’écran – ou votre environnement visuel – est ROUGE. Et s’il est BLEU ? Et bien vous serez tout simplement plus créatif. Faites le test !

Cet exemple est extrait de « L’étonnant pouvoir des couleurs« , un livre écrit par Jean-Gabriel CAUSSE qui nous offre de comprendre, avec beaucoup d’humour, à quel point les couleurs nous influencent, études scientifiques à l’appui.
Packaging, vêtement, déco, merchandising… Tout y passe. Y compris le fonctionnement de notre œil et le rôle fondamental joué par la lumière dans notre perception des couleurs.

« Mort au blanc ! » écrit Jean-Gabriel : pour lui, choisir cette « non couleur » est une faute – les maîtres Feng-Shui le disent aussi. Une étude indique que dans les ambiances achromatiques « la productivité diminue notablement et l’absentéisme augmente ». Et c’est la même chose dans une salle de classe : les enfants ont besoin de la couleur pour apprendre ! Mais comment choisir entre les couleurs chaudes et les couleurs froides, celles qui dynamisent et celles qui apaisent ? Il ne faut pas choisir, il faut utiliser LES DEUX. Le mix variera en fonction de la taille des lieux et de la fonction des espaces.

Si la perception des couleurs varie d’une époque à l’autre et d’un pays à un autre, il y a des constantes. Un rapide aperçu :

# LE BLEU : la couleur la plus appréciée sur la planète aujourd’hui ! Le bleu apaise et ouvre notre cerveau. Pensez à l’effet d’un ciel bleu sur notre humeur… Par contre, c’est la moins alimentaire des couleurs, donc peu recommandé dans une cuisine – je remarque que peu de restaurants le mettent à l’honneur, à l’exception des boutiques Cojean, qui ont choisi un bleu évoquant la fraîcheur de leurs produits, et qui de ce fait se démarquent très fortement.

# LE ROUGE : la plus puissante des couleurs ! « Wagner ne composait ses symphonies que dans des pièces rouges » dixit Jean-Gabriel. Attention à ne pas l’utiliser en aplats trop important, il pourrait rendre agressif ou trop stimuler les personnes qui l’ont dans le collimateur : il vaut mieux l’utiliser par touche, ou encore dans une entrée où elle fera bonne impression – tant à votre domicile que dans votre entreprise.

# LE ROSE est la couleur de l’espoir et de l’optimisme par excellence ! Elle met de bonne humeur, partout, de votre salon aux salles de classe maternelle – et il est même prouvé qu’elle apaise les détenus dans les univers carcéraux…

# LE VERT : une couleur controversée en décoration. On aime ou on déteste. De fait, c’est en tout cas une couleur qui ne réagit pas très bien à l’éclairage artificiel, qui ne crée donc pas une atmosphère chaleureuse le soir. C’est néanmoins la couleur de la nature, de la vie, c’est une couleur équilibrée et apaisante. Elle aura toute sa place dans une cuisine pour vous ouvrir l’appétit.

La couleur nous influence donc bien plus que nous l’imaginons ! Je partage pleinement l’avis de Jean-Gabriel Causse : OSONS LA COULEUR ! J’incite toujours mes clients à en faire usage, et nombreux sont ceux qui me suivent – regardez par exemple le avant/après de ce reportage. Merci à eux !

« L’étonnant pouvoir des couleurs » de Jean-Gabriel CAUSSE, Éditions du Palio
Le livre sur fnac.fr / Le livre sur amazon.fr

Jean-Gabriel Causse au JT de France 2

Pour aller plus loin, découvrez aussi les livres de Michel Pastoureau, historien de la couleur.

 

 

About the Author

OlivierView all posts by Olivier

0 Comments

Add comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>