Olivier BOURDON / 06.09.69.39.71

Le B-A-BA d’un éclairage réussi

By Olivier on 14 août 2016 in Inspiration déco, Leçon de déco, Shopping déco
0
3

IMG_0227-1

Dans les projets décoratifs que j’accompagne, je tombe 8 fois sur 10 sur des éclairages complètement… ratés. C’est l’un des sujets les moins maîtrisés par le commun des mortels – et pour cause ! Il y a de quoi se perdre dans les multiples source d’éclairages possibles – sans compter le choix des ampoules, autre sujet d’arrachage de cheveux…

Un bon éclairage est fondamental, et peut littéralement transformer votre intérieur : voici une petite leçon qui vous permettra de faire un pas de géant dans vos connaissances dans le domaine.

Les trois grands types d’éclairages

Pour éclairer une pièce, on peut distinguer schématiquement 3 types d’éclairage différents, qui se complètent les uns les autres :

  • L’éclairage général par excellence est le plafonnier : un point lumineux (pas une ampoule nue !) qui éclaire toute la pièce, généralement commandé par un ou plusieurs interrupteurs. Pratique, il permet de se repérer rapidement et de se déplacer dans la pièce.
  • L’éclairage d’ambiance ou décoratif sert à créer une atmosphère particulière. Dans le salon par exemple, il peut s’agir de 3 ou 4 lampes (minimum !) réparties dans différentes zones de la pièce. Le bénéfice : ces multiples sources lumineuses donnent l’illusion d’un espace plus grand.
  • L’éclairage fonctionnel : sa mission est de vous donner du confort pour une activité précise telle que lire, écrire, cuisiner, broder… Dans le salon, ce sera par exemple une lampe articulée à côté du canapé, pour dévorer votre polar préféré ; dans la cuisine, de l’éclairage du plan de travail ; pour écrire, d’une lampe de bureau.

Laissez aller votre imagination, mixez les genres !

  • L’éclairage d’un tableau est à la fois fonctionnel et décoratif : vous pouvez choisir un éclairage mural classique, un petit spot posé sur une table, ou encore pincé sur un meuble voisin et dirigé vers le tableau.
  • Rien ne vous empêche d’utiliser une lampe de bureau pour éclairer le plan de travail de votre cuisine : c’est décalé et efficace.
  • Un lampadaire est idéal dans un salon : il donne un bon éclairage d’ambiance, et si son abat-jour a une forme suffisamment ouverte (en cône), il peut aussi vous permettre de terminer votre polar !

Pour un éclairage confortable

  • Evitez l’éblouissement : pour cela, évitez les éclairages directs, tels que les ampoules nues (à moins qu’elle soit de faible intensité, comme les nombreuses ampoules à la mode, et sur un fond plutôt foncé). Dans les exemples ci-dessus, soit l’intensité de l’ampoule est atténuée par un abat jour, soit leur faisceau est dirigé vers un élément à éclairer.
  • Pensez à la couleur des ampoules et des abat-jour : une couleur chaude contribue beaucoup à transformer l’ambiance d’une pièce.

Et cela va sans dire : quel que soit l’éclairage utilisé, respectez toujours les conseils d’utilisation du fabriquant.

 

(Article originellement écrit pour le site www.mmatravodeco.com).

Lumière-600x370

 

About the Author

OlivierView all posts by Olivier

0 Comments

Add comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>